• tapas cent balles ?

    (ok, à ce niveau, ça ne peut même plus prétendre au terme "d'humour"... c'est la faute au rioja, disculpe) 

    ceci sera un post format tapa et non racion. un mystère se présente à moi sous la forme suivante: être dans le pays de zara avec ma soeur (la maternité n'a été qu'une ultra brève trève dans sa frénésie de shop-shop) avec une grosse envie de retrouver la joie de nos parties de flambe ados et ne PAS shopper. parce que la déconvenue -appelons ça comme ça- c'est qu'en espagne (d'accord, je ne suis pas dans la capitale du pays des maracas, mais ici ce n'est pas non plus la finca paumée dans le champ d'oliviers) le niveau de tentation fashion reste sous le niveau de la mer. surprise: les zara ne sont pas prophètes en leur pays mais peut-être est-ce aussi parce qu'ils ne font pas beaucoup d'efforts non plus? c'était un peu mémèreland sur les portants, si je puis me permettre. quant à bershka, quelle berezina. plus cheap que tout. les bonnes pièces (si si, y en a chez moi!)? je sais pas où elles sont (enfin si, justement: chez moi). reste pull and bear (marque des petites ados d'ici, une sorte de bersck' bis, je dirais) qui devient une espèce de graal de substitution mais comment se visualiser dans un slim taille 32 (après dix jours de tapas et rioja, en voilà une idée qu'elle est tout bonnement grotesque)?? bref, avec ma chica, on avait le choix entre flamber dans des robes de flamenco à 3000 boules et/ou de la pompe de gitano qui brille autant que le pento que les garçons se mettent dans le poil ici (le pento c'est un espèce de gel, visiblement l'idée c'est d'en mettre jusqu'à ce que les toros puissent se mirer dedans, c'est assez spécial). alors je ne suis pas non plus le GPS de la mode sévillane, et pis j'aime pas dire du mal d'un pays aussi diablement fêtard (non, je peux même pas) et beau mais quand même. quand même. ma CB a bien cru que je l'avais emmenée au fin fond du south espagnol pour l'abandonner sur une aire d'autoroute, comme ça, comme une pauvresse. elle est rentrée avec moi mais je suis perplexe. et déçue forcément un peu. donc pour la prochaine fois je lance un SOS: hola, amies andalouses, quelles sont vos bonnes adresses pour flamber, nom de nom??

    ps1: suis quand même repartie munie d'un gilet long avec un brin de cachemire dedans, tout fin tout chaud pour aller avec mes slims (les fesses des filles ayant abusé de la patata brava ont besoin d'un allié et cet allié coûte 39 euros chez zara, autrement dit c'est un bon companero)

    http://www.myspace.com/kanyewest (quelqu'un connait quelque chose de plus furieusement bling bling et génial que "stronger", là, tout de suite? c'est bien c'que je me disais)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :