• quelqu'un a vu mon pouvoir d'achat?

    je suis comme martine, ménagère de moins de 34 ans qui a donc connu l'an 2000, époque où dans certains coins de notre vieille france, le petit noir était à 3 balles -je parle de francs: je me dis que je vais peut-être mettre des petites affiches dans le quartier pour retrouver mon pouvoir d'achat, un petit compagnon dont je suis sans nouvelles depuis eh bé ?!? sais même plus. je ne parle pas d'un pouvoir dément de l'achat, naaan, entendons-nous bien: dans mon djob, le truc c'est plutôt de dire "attends, mais nous le blé on s'en foOOoout ! mais nous c'est la gloire ! nous c'est la flamme" (je précise que je ne suis pas présidente d'un comité olympique sans roupettes, merci). tout le monde saît ça, la gloire, la flamme, c'est des machins qui riment avec fins de mois en wheeling à la rémi julienne.

    par exemple, là c'est décembre. froid, vent, froid, froid. j'ai remis des pulls et aussi DES CHAUSSETTES. le matin, je passe devant des vitrines d'agences de voyages (je ne sais même pas comment fonctionne une agence de voyage: rémi julienne voyage plutôt avec son sac sur le dos), je vois des images stupides du type bahamas et je me dis, "putain, entrons, faisons le plus gros chèque du monde et tirons-nous quelque part en maillot". je veux des trucs aussi cons que du sable, une mer à 30°, du rhum dans un verre. je veux du bonheur de masse, je veux croire aux sms qui me disent "eh ! vous venez de gagner un très gros chèque, appelez ce numéro surtaxé". l'après-midi je passe devant la redoutable vitrine de soul shop et je suis à deux doigts de braquer la vitrine by malene birger. je siffle mon pouvoir d'achat, mais ce petit con doit être en train de lever la patte contre l'agence de voyages... 

    j'ai des copains, des gars très chomsky sur le retour, ils me diraient comme ça que ce qui me rend pauvre, ce sont mes incessants désirs de consommer. que c'est l'affiche des bahamas, que c'est non seulement la robe divine et blanche de soul shop mais aussi les 12 ticheurtes de consolation des suédois qui m'abattent le pouvoir de l'achat. l'avoir plein les armoires et tout le toutim. j'ai des copains, ils font aussi le boulot "la gloire, la flamme", tout ça, et ils sont pas du tout rémi julienne: la preuve, ils s'achètent des F4, des bagnoles plus grosses qu'une smart, ils sont tout le temps en train de partir en ouiquaine, ils ne savent pas ce que "solde négatif" signifie. quel est votre secret, amis pas sans cesse sollicités? j'ai aussi plein, plein de copains qui me prennent pour une abominable paris hilton de canebière parce que les 12 ticheurtes des suédois. des copains qui ont genre 30 ans, des fois des minots, et zéro perspective de flamber aux bahamas dans cette vie. ce que je ne comprends pas, c'est comment on se retrouve à consommer plutôt d'une façon ou d'une autre.

    y a des jours où je bave sur les bahamas, mais y a aussi des jours où je me dis "eh ava, tu ne vois donc pas que tout ça est chimère, poudre dans tes beaux yeux, qu'on t'invente mille choses à convoiter, tellement qu'à la fin tu ne sais plus, toi, ce que tu désires vraiment et qu'à la fin peut-être tu passes juste à côté de ton bonheur sans le regarder?"

    ouais, mes neurones, j'en fais du tricot et je suis ce soir aussi blogomode & glam qu'un labrador. ça ira mieux quand marseille ne me foutra plus le moral à moins mille avec sa saloperie de météo des pôles.

    http://www.myspace.com/theyoungpunx (avec du remiiix qui shake le booty)

    photo: the cobrasnake.


  • Commentaires

    1
    Mardi 25 Mars 2008 à 21:36
    du style pas du pouvoir
    ouais après avoir constaté la chute de mon PA rapport au budget couches/fringues qui durent 2 mois/bouffes pour mômes / déco pour mômes, j'ai un budget shopping qui frôle le 1 (un) achat tous les... deux ou trois mois ! mais du coup je trippe plus sur comment accessoiriser avec des trucs de fripes et l'achat de la it pièce qui coûte deux reins mais qu'en fait c'est juste trois mois sans h&m.
    2
    chrisequateur
    Mardi 25 Mars 2008 à 22:18
    le secret
    Tu veux que je te dise, le secret des tokards qui nous entourent, pour partir aux bahamas tous les 2 mois? Ben, yzont une belle-mère et un beaup' vachement généreux (ou alors un mari très riche, mais très moche, pas drôle, vieux, infidèle, chirugien-dentiste-ophtalmo jamais fonctionane sup territorial! ). Bon, le blème, c quils doivent aller déjeuenr TOUS LES DIMANCHE MIDi chez belle-maman et son époux. FrInchemInt, les bahamas, comme dirait mon macalbanais qd il est mal luné, tas les mêmes aux Goudes (pas faux en même tps et je suis hyper mal lunée aussi)!!!
    3
    ava
    Mardi 25 Mars 2008 à 22:36
    ouais mais bon
    chris, les goudes, là c'est LE NORD sans la baraque à frites! domi: et encore j'ai pas le lardon bouffeur de power d'achat :o. trois mois sans h&m, pourquoi j'y arrive pas??? toi tu tiens alors? merde, il me faut un lardon alors ;)
    4
    Mardi 25 Mars 2008 à 23:15
    ailleurs aussi ?
    J'achète plus de couches mais suis dans un esprit proche... de Domino. Sinon, je pensais que dans l'Est on était les déshérités de la météo. Ah bon, y'aurait pas que nous ?
    5
    marseye
    Mardi 25 Mars 2008 à 23:21
    bon...
    Force est de constater que domi n'a pas tout à fait tort. En ce qui me concerne, ce n'est même plus une question de budget mais plutôt de temps. Quelqu'un a une solution ? Travailler plus pour gagner plus... de temps ?
    6
    Mardi 25 Mars 2008 à 23:23
    ben
    oui, sinon il mange pas, il s'habille pas... déjà quand y'aura plus les couches ce sera la fête ; ça coûte cher ces trucs ! bon pis je t'avoue que quand je contemple mon placard je peux remettre trente fois le même beau truc sans me lasser alors qu'avec le cheap je suis toujours un peu deg.
    7
    Mercredi 26 Mars 2008 à 07:26
    eh, c'est le coin des martine petite maman ?
    plus ça va et plus jme dis que c'est vous qui êtes dans le vrai, les filles (je veux dire, trop de shopping tue le shopping). j'ai un peu la nausée de tte cette conso sans raison VALABLE :s
    8
    Jane...
    Mercredi 26 Mars 2008 à 07:32
    hein?
    quoi la flamme olympique? mais tu faisquoi ojust'
    9
    Mercredi 26 Mars 2008 à 17:05
    le pouvoir d'achat...
    qui lève la patte sur l'agence de voyage: mouhahaha! c'est bon! c'est bon! moi, ce qui m'énerve, c'est quand je vois comment je compte et recompte encore et toujours ce qui reste dans mon porte monnaie et que je vois Duchmoll qui s'achète un iphone, qui part en vacances tous les 4 matins et qui est fourré au restau 3 fois la semaine... je me dis qu'il doit y avoir un truc que j'ai pas du bien faire ;)
    10
    ava
    Mercredi 26 Mars 2008 à 20:05
    eh oué ma bonne dame !
    jsuis tout comme toi, bénétie, je compte, recompte et... déchante gravement :o ! jane: il est au moins entendu que je ne suis PAS jacques rogge ;)
    11
    chrisequateur
    Mercredi 26 Mars 2008 à 20:26
    trop? mon oeil!
    Trop de shopping tuerait le shopping. Mais fuck ces formules toutes faites. ou alors, j'en ai une autre: pas assez de shopping me tue! Je dis halte à la pensée unique du patron qui te dit de produire, fournir, remplir.
    12
    Mercredi 26 Mars 2008 à 21:28
    ouais
    ben crois moi que j'aimerais bien aller au resto, partir en vacances et shopper... mais pas des daubes en polyester made in china. bizarrement j'étais chez h&m aujourd'hui et TOUT m'a paru moche, teenage, cheap. enfin bon en lisant les comms des autres je me sens un peu le cas à part. j'ai tapé un code de sécurité génial : 2B3 !!!!
    13
    ava
    Mercredi 26 Mars 2008 à 22:42
    toubitri?
    quel rapport avec phil nikolic? (domi, benj passe en fin de soirée pour peanuts)
    14
    marseye
    Jeudi 27 Mars 2008 à 00:20
    En tout cas...
    je note que qui dit NS dit pas de ptit billet du soir... Dédé t'a-t-il ôté toute ta verve ? ;)
    15
    ava
    Vendredi 28 Mars 2008 à 21:53
    dédé...
    sinclair, benji la malice... mes hormones sont en mode "printemps", miss marseye ;) les tiennes, ça va ? :p
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :