• jusqu'ici, je ne sais pas vous, mais pour moi enceinte ne parvenait en aucune manière à rimer avec fashion. enceinte pouvait à la limite rimer avec "je m'habille comme un sac mais je m'en fous car je porte la vie, moi, madame" voire "je porte la vie et je te défends de porter un regard lubrique sur moi". personnellement, je ne trouve rien de plus laid que les marques de fringues -qui coûtent un bras, en plus!- pour femmes munies d'un ballon ventral. il faudrait qu'une bonne fois pour toutes on arrête de prendre la mode pregnant pour une paire de chaussons scholl: d'un confort qui ne confine qu'à la laideur la plus inouïe.

    bref. hier soir, je buvais du vin à bulles chez ma mildo, qui est one more time munie du confortable petit bidon de la femme enceinte (après avoir vu la scène de danse de "la graine et le mulet", je suis obligée de reconnaître que rien n'est plus érotique qu'un ventre comme une brioche ce qui, quelque part, allez, m'arrange bien aussi) et je suis tombée sur le catalogue de véronique delachaux. "illustre inconnue!?" vous écriez-vous? moi aussi mais pas tout à fait: la dame est styliste chez jacadi, une marque qu'une tata tendre comme moi devrait connaître par coeur sauf que non, au fond, pas. en tout cas j'ai envie de crier: merci véro ! tout est simplement charmant dans ta collection pour futures mum: il y a les robes baby doll que je mets déjà, il y a des blouses façon toile de jouy, des shorts et des collants rouge cerise, des petits manteaux de princesse et des capes parfaites. il y a tout simplement tout ce qu'une femme devrait être en droit de demander à dieu au moment où elle passe de la taille 36 au 38/40/42/58: rester jolie.

    ps: comme je suis légèrement à la ramasse sur toutes ces choses de la fabrication d'enfants, j'ignorais que ma véro avait déjà un million de boutiques en france. chez moi c'est 2 rue grignan.

    http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile&friendid=56877030


    votre commentaire
  • en ce moment, je ne suis pas à paris. ce qui me donne la joie de rater les new young pony club, de ne pas entendre la voix d'outre-tombe des koko van napoo, de ne pas sautiller avec ces tarés de the go ! team ou ces trop chouettes cajun dance party. moi je dis: pauvres garance (www.garancedore.fr) et géraldine (http://blogs.lexpress.fr/cafe-mode/), paumées avec une accrédit' de compète et un appareil photo au cou au festival des inrockuptibles. quelle galère, errer backstage avec rien d'autre à faire que traquer du look qui dépote, entraîner de beaux garçons dans les toilettes du club et accessoirement frétiller des oreilles et des americana sur en gros tout ce qui se fait d'excitant ces temps derniers... où ça, des grincements de dents? quoi, la jalousie est un vilain défaut? pff... n'importe quoi ;). cette idée de shooting dans les coulisses d'un festival est une super idée: j'avais déjà adoré, notamment sur le blog de géraldine, la série sur rock en seine cet été. finalement, les pages des magazines sont figés, glacés. la mode, la vraie, elle prend l'air, sans façons, les pieds dans la gadoue ou la tête dans la fumée des cigarettes d'un festival de novembre, elle ne craint pas de se faire bousculer la parka au bout de la nuit. on assiste en ce moment à l'émergence de nouveaux métiers, non? il y avait déjà the cobra snake pour shooter les beautiful pipole en pleine party, les passants comme des tableaux du sartorialist et de face hunter... comment décrire ce que font géraldine ou garance, ou punky? "attrappeuses de tendances"? "limiers du look"? dans les rédactions des magzaines de mode, j'en connais qui doivent avoir les miquettes: la validation ne vient plus d'en haut, mais du macadam.

    http://www.myspace.com/bloodredshoes

    photo: the cobra snake.


    4 commentaires
  • ses bottes me rendent positivement folle. j'adore le bleu ciel + fauve, sous le petit cuir noir. et même que bientôt (en 2008?) nous serons elle et moi soeurs de chevelure. pantène pro v, ta force est en moi.

    http://www.myspace.com/thefrenchcowboy


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique