• les pores de l'angoisse

    tu ne te souviens plus très bien comment ça a commencé. ce que tu sais, c'est que normalement, ça n'aurait pas dû t'arriver vu qu'à l'origine, tu es une fille tout ce qu'il y a de plus toxique: le genre à aspirer sa nicotine à grandes goulées pendant quinze ans, et même des fois de la nicotine trafiquée d'autres trucs, le genre à avoir eu souvent plus de vodka que de sang dans les veines, le genre à aimer les frites, toutes les frites, même celles de quick. le genre à fumer et à manger des frites tout en repeignant l'appart la bouche ouverte. le genre à se frotter aux gens sans nécessairement faire des quizz environnement avec eux avant d'aller plus loin que l'échange de regard.

    peut-être que c'est d'avoir rencontré ton homme: pas non plus bioman, mais déjà terroirman. l'homme qui aimait le goût de l'authentique. l'homme qui pouvait soutenir une thèse en affinage de fromages. l'homme qui connaissait plus de trois (mille) noms de vins quand tu étais encore pitoyablement coincée à "blanc", "rouge", "rosé". quand tu étais une fille qui, une fois, avait demandé un steack tartare "bien cuit, merci madame" dans un resto où bien sûr après c'était impossible de revenir, because la shame, la shame absolue et grande qui était sur ta face et celle, sidérée comme face au vide de terroirman. avec lui, parce que c'est un peu comme un dieu des fourneaux, tu as bien volontiers conclu que la junk food et le fait de laisser pourrir des trucs au frigo comme amélie nothomb ne pouvait en rien constituer un idéal de vie. tes amis se sont mis à préférer manger chez toi qu'au resto. tu t'es mise à faire gaffe à ton assiette. tu as aussi écrasé tes clopes parce que quand on aime vraiment la bouffe, fumer c'est un peu comme manger avec un rhume, on ne peut pas se rendre compte de ce qu'on perd avant d'avoir pris une triple dose d'actifed. et c'était bien. ça a réveillé chez toi des trucs que tu ne savais pas qu'ils étaient là: des trucs qui ont à voir avec la sensualité, avec la dolce vita, avec le plaisir d'avoir un corps, des trucs qui t'ont faite moins âpre, moins cérébrale à la con, moins marina foïs sur le retour et aussi plein de copains petits producteurs, parce que disons-le, taper la discute avec monsieur findus et madame bonduelle, c'était pas non plus la fête dans le slip. 

    après, un jour, tu étais comme qui dirait avec un polichinelle dans le tiroir (enfin, cette image est vraiment merdique parce que je ne connais aucun tiroir qui s'ouvre de cette manière) et à la place des nausées, tu as eu un truc qui s'appelle "au secours, je ne supporte plus aucune odeur chimique". alors tu as jeté tes sacs en faux cuir. tu as jeté tes produits de beauté. tu as rangé ton gucci. tu as racheté du savon de marseille, des noix de lavage même si ça lave que dalle. tu as failli vomir sur des gens juste parce qu'ils portaient du axe ou du angel. tu t'es mise à laver tes fringues neuves avant de les porter. tu t'es mise à lire les étiquettes, tout le temps, partout. à faire tes courses en trois plombes because toute cette lecture. la radio, tes journaux, dr house te disaient que tu faisais bien parce que gaffe, martine, toute la saloperie du monde était autour de toi, à te tendre des embuscades: dans tes étagères ikéa. dans tes rideaux, euh, ikéa. dans ton frigo polonais plein de listéria. dans ton matelas ikéa plein d'acariens. tes rafales de textos. dans tes saloperies de cosmétiques pas du tout bio pleins de paraben, d'aluminium et de phtalates qui allaient t'avoir par les pores. tes légumes rincés aux pesticides. tu as engueulé ta mum parce qu'elle t'avait foutu du mustela partout pendant des années, thénardière, va. limite tu t'es demandé comment tu avais pu aller jusqu'à tes 33 ans en ne chopant que trois entorses et une apendicite dans cet environnement hostile. tu t'es mise à harceler ton copain marc, qui est une bêêête de chercheur, sur l'impact sur la santé du simple fait de vivre, alors qu'avant, tous les deux, vous causiez surtout rock indie et pis toi, de toute façon, t'as jamais été malade, fallait bouffer deux tubes de dentifrice quand t'avais 15 ans pour échapper au contrôle de maths et même là, ça suffisait pas à te faire atteindre le 38°. bref tu as appris plein de trucs. mais des fois ces trucs se marchaient sur les pieds, se contredisaient, partaient vraiment en live dans le genre psychose mon amie, alors tu étais vraiment, complètement et stupidement

    perdue.

    avec ton envie de bien faire, de pas saloper ta planète, de pas empoisonner tes enfants en portant du mascara, de soutenir les économies alternatives, de niquer un petit peu leur face aux grands groupes, de te racheter une conscience (bordel).

    ce grand machin anxiogène d'en ce moment, c'est parce qu'avec terroirman, on va mettre un nouvel être humain pollueur sur la terre que ça prend si bien avec moi, ou bien? vous continuez à consommer les yeux bandés, vous autres? je dois mettre ma chemise qui se ferme dans le dos et aller réfléchir dans la maison des fous ? merci de me dire. des fois c'est la plus grande confuse là-dedans.

    http://www.myspace.com/cagetheelephant  

    photo: last night party.

     

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 4 Décembre 2008 à 14:11
    arrete arte
    ouais moi aussi le docu sur les spermatozoïdes en voie de disparition qui digresse sur les phtalates qui sont de toutes façon PARTOUT m'a foutu les miquettes... je me disais "mon dieux, faut pas montrer ça à un femme enceinte qui s'oint à la creme anti-vergeture depuis 37 semaines"...
    2
    lapin bio
    Jeudi 4 Décembre 2008 à 14:21
    100% d'accord
    bah ouais faut manger le moins possible de trucs industriels, transformés et lire les étiquettes et acheter des fruits et légumes de saison. Car bouffer des fraises ou des tomates en hiver, c'est pas terrible non plus. Moi M. Westmalle est très strict là-dessus j'te le dit, il passe des heures dans les rayons. Et pour la sdb, voui j'suis d'accord faut se méfier de tout ces trucs aux senteurs de noix de coco qui pue, et à tous ces produits lift antiâge à la mormoualnoeu car rien ne vaut une bonne crème hydratante toute simple et sans paraben, metylparaben et tout le bazar. Tout ça même sans enfant!!!
    3
    ava
    Jeudi 4 Décembre 2008 à 14:35
    viral scream
    lapin bio: mais putain le mal que j'avais eu à trouver ma crème de jour, moi... minisushi: trop tard, elle s'est ointe ;).
    4
    Jeudi 4 Décembre 2008 à 18:00
    Tu peux aussi
    te dire que tes enfants (je dis ça parce que le troisième chez nous doit en être au même stade que ton first one) vont être plus sensibilisés que les autres à ce qui te touches, parce que tu vas leur dire, leur expliquer, les emmener en manif et tout le merdier, tu vas leur donner une éducation, quoi! et que peut-être, sur cette putain de planète, ils vont avoir envie d'être de vrai acteur, citoyen et tout le toutim… A moins qu'il devienne de gros fachos… En tout cas t'auras essayé, quoi. Tu leur auras parlé d'autre choses que les séries TV et la course à la conso… Tu leur auras expliqué pourquoi,ils n'ont pas besoin de 4 consoles de jeux… Du piapias, quoi mais engagé, concerné, vivant, merde!
    5
    ava
    Jeudi 4 Décembre 2008 à 19:31
    we are the world
    les séries télé, c'est bien aussi, du moment que c'est "the wire", did' ;). sinon tes mouflets ça marche, ils résistent au tout plastique? (le dernier, c'est pour quand, dja?)
    6
    MaPomme
    Jeudi 4 Décembre 2008 à 20:49
    Voilà pourquoi...
    ... Il faut acheter son fromage chez l'ami Robert Bedot ou au Royaume de la Chantilly. J'peux te dire qu'y a pas une molécule chimique qui résiste à leur bleu des causses...
    7
    ava
    Jeudi 4 Décembre 2008 à 21:08
    you're bien cute
    mon cher mapomme, mais j'te rappelle que la moisissure de bleu, j'ai comme qui dirait pas le droit d'y toucher depuis mille ans, hein. alors ton bob le bedot, tu sais c'que je lui dis (à bientôt booob).
    8
    subzero
    Vendredi 5 Décembre 2008 à 09:36
    je veux pas
    vous décourager,mais quoiqu'il arrive il y a le lait en poudre,les petits pots,la cantine.Le monde pas toujours bio dans les assiettes des petits (3 aussi at home,enfin des fois),le monde extérieur dans lequel ils vont vivre de plus en plus sans vous parce que la crèche c'est du 8 heures par jour.Et c'est bon pour le système immunitaire les contacts avec autre chose que la vie rêvée.Les manifs c'est bien aussi mais pas trop près des enceintes au début.De quelles manifs parlons nous de toute façon!En dehors de ça il faut juste espérer que la conscience ne viennent pas que des "parents".Allez de la bonne journée plein de produits frais pour tout le monde,en ce qui me concerne sous un temps de pluie.D'où le moral,peut être...
    9
    Vendredi 5 Décembre 2008 à 09:38
    heu, les manifs
    de droite bien sûr… Paris Chartres à genoux en famille, ça c'est du bio…
    10
    Vendredi 5 Décembre 2008 à 09:40
    J'oubliais
    ce WE on débarque sur Marseille… avec les maillots et les écharpes du PSG bien sûr. Fais beau?
    11
    ava
    Vendredi 5 Décembre 2008 à 12:53
    nos amis les hommes
    subzero: un monde dans lequel la nounou te dit "j'espère que vous n'avez rien contre la télé, moi je trouve que le matin et le soir, ça les calme", c'est de ça que tu parles :/ ? did: mais viens! de toute façon chez moi on soutient d'abord les canaris nantais, alors...
    12
    ava
    Vendredi 5 Décembre 2008 à 12:55
    je précise à l'usage de nos camarades touristes
    et sans vouloir me vanter, qu'il fait archi beau avec possibilité de dej en terrasse :-). le monde est pourri, mais tant qu'il reste ça, moi j'dis, y a de l'espoir...
    13
    Vendredi 5 Décembre 2008 à 13:05
    Trop puissant (aïoli)
    bon on vient sans les écharpes.
    14
    Vendredi 5 Décembre 2008 à 13:08
    je sais plus qui
    (ça commence bien) a dit "la cantine c'est bien. si a 8 ans ils sont toujours en vie c'est qu'ils sont solides". J'adhère. J'enlève mon gilet en poil de cul de lapin bio et j'arrive.
    15
    ava
    Vendredi 5 Décembre 2008 à 13:26
    comme ça
    on dirait une citation de pisk, jane. c'est sa façon d'exprimer sa tendresse :s did: bonnets, écharpes, damart, slip fourré: laisse ça aux pauvres parisiens, nouzautres on se la donne en bras nus, là
    16
    subzero
    Vendredi 5 Décembre 2008 à 13:31
    c'est ma journée
    Ava,je suis désolé mais yahoo dit 13 degrés et moi à moins de 18 je me mets pas bras nu et déjeuner en terrasse avec une doudoune c'est un truc de parisien que tu ne peux pas cautionner dans ta canebière! euh yahoo dit souvent des conneries.
    17
    ava
    Vendredi 5 Décembre 2008 à 13:36
    oui mais nous
    on est hot, quoi.
    18
    Vendredi 5 Décembre 2008 à 13:39
    nan nan
    la phrase vient de quelqun de célbère. tu vois. sinon le yahoo météo local dit "-1°/3°". T'as beau être hot y'a des moments où tu saignes du nez en plein déjeuner de gala où t'es censée être sérieuse (et non droguée). une vieille m'a même demandé si j'étais enceinte (je trouvais que ça se situais pas trop dans le nez)
    19
    ava
    Vendredi 5 Décembre 2008 à 13:52
    la vie des pôles
    mais tu sais, les vieilles sont absolument délicieuses, jane. tu peux toujours compter sur elles pour te prédire le pire ;). saigne du nez, remarque, c'est vrai que c'est un peu dégueu à table: arrêter la coke, peut-être?
    20
    Vendredi 5 Décembre 2008 à 14:03
    si seulement...
    mais c'est la crise jusqu'ici (j'avais des image du bouquin 99f qui me tentaient pas mal dans cette immense salle de la world company, avec la sanquette plein les doigts. c'était tentant... mmmm)
    21
    ava
    Vendredi 5 Décembre 2008 à 14:41
    évidemment
    sanquette, personne ne sait ce que ça veut dire...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :